Il existe trois manières de prévoir les honoraires de l’Avocat.

AU FORFAIT

Les honoraires dits forfaitaires sont ma pratique la plus courante.

Ces honoraires permettent d’englober, dès le début de la procédure, la totalité de mes interventions, lorsque la durée et la difficulté sont prévisibles.

En signant la convention d’honoraires, vous saurez d’ores et déjà le montant total des honoraires dus (auquel peut exceptionnellement s’ajouter un honoraire complémentaire dans le cas de dossiers complexes).

N’hésitez pas à consulter la grille indicative des tarifs forfaitaires.

AU TEMPS PASSÉ

L’Avocat indique dans la convention d’honoraires le montant du taux horaire.

Ce taux sera ensuite multiplié par le nombre d’heures passées sur votre dossier.

A titre d’exemple, mon taux horaire est de 100,00 € (TVA non applicable) :

  • 5 heures passées sur le dossier = 500,00 € (TVA non applicable)

Je pratique rarement cette méthode, sauf en cas de consultations ou d’interventions ponctuelles.

AU RÉSULTAT

Les honoraires de résultat prévoient que l’Avocat touchera un pourcentage du montant gagné dans le dossier. Ces pourcentages sont variables en fonction de la difficulté du dossier, de la notoriété de l’Avocat, ou de l’indemnisation envisageable.

Cependant, l’Avocat ne peut prévoir uniquement cet honoraire, et un honoraire fixe devra être également réglé.

ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE

Les honoraires peuvent être réglés via une garantie protection juridique attachée à l’un de vos contrats d’assurance (maison, automobile, carte bancaire, …).

Si vous disposez d’une telle assurance, les honoraires seront alors, en tout ou partie, pris en charge par votre assureur, dans la limite prévue au contrat d’assurance.

Cette prise en charge par l’assurance protection juridique nécessite que l’assurance soit avertie avant toute ouverture de dossier.