Le Centre Hospitalier de Mayotte et l’un de ses médecins condamnés pour homicide involontaire

“L’avocat de [la prévenue], Me Volz, livrera une excellente plaidoirie à la faveur de sa cliente, érodant quelques convictions au passage. Il démontrera, rapport d’experts à l’appui, que la question de la causalité avec la prévenue concernant l’homicide involontaire ne tient pas la route : la cause de la mort n’est pas la césarienne mais l’hémorragie non diagnostiquée.”.

Tribunal correctionnel Mamoudzou 24.11.2021